Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéo de la Semaine

Portrait du nouveau premier ministre Dimrangar DADNADJI

Dans Lamyfortain.net

Portrait

Mahamat saleh haroun

  Mahamat SALEH HAROUN 

Cineaste et metteur en scène    

Voir sa biographie

Envoyez-nous vos articles

Caricature de la semaine

moussa-faki1-copie-1.jpg
Le Tchad est prêt militairement pour sauver le peuple malien!!!

Selection musicale de la semaine

 

Figures historiques

Francois tombalbaye tchad

mal-copie-1

Kamougue

gouk.jpg

hh

ndora

Les politiques au Tchad

assemble-nat.jpg

cha Moussa Faki Mahamat kebzabo
nad yor.-copie-1 nagoum
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 20:34

Wadel Abdelkader Kamougué, né Vidal Kamougué Georges Naquis le 20 mai 1939 au Gabon et décédé le 9 mai 2011 suite a une défaillance cardiaque dans la région de Koumra, au sud du Tchad.

Carrière militaire et politique
 Il fut un homme politique tchadien, ancien officier de l'armée tchadienne. Originaire du sud du pays, il fut un des piliers du coup d'État qui renversa le président François Tombalbaye, le 15 avril 1975.

Ministre des Affaires étrangères entre 1975 et 1979, Kamougué est devenu vice-président du Gouvernement d'union nationale de transition (GUNT), quand Goukouni Oueddei est devenu président, le 10 novembre 1979. Il a gardé cette position jusqu'au renversement du GUNT par Hissène Habré, le 7 juin 1982.
  Au deuxième tour de l'élection présidentielle du 11 juillet 1996, Kamougué a obtenu 30,9 % des voix, contre 69,1 % pour Idriss Déby. En 2005, Kamougué était Président de l'Assemblée nationale et chef de l'Union pour le renouvellement et la démocratie ( URD.
 
En avril 2008, il est nommé ministre de la Défense. Le général Kamougué était à sa mort conseiller à la présidence de la République. En tant que dirigeant de l'URD, il avait appelé au boycott de l'élection présidentielle du 25 avril 2012 remporté par le président sortant Idriss Déby ITNO.

Circonstances du décès
Admis dans la nuit du 8 au 9 mai   à l’hôpital baptiste Seymour de Koumra  en raison d'une grande fatigue, le général Wadal Abdelkader Kamougué s'éteint le 9 mai 2011 à 72 ans.

Il se trouvait dans cette ville  pour soutenir des candidats de son parti, l'Union pour le renouveau et la démocratie (URD), aux élections législatives partielles de mai 2012.

Partager cet article
Repost0

commentaires