Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vidéo de la Semaine

Portrait du nouveau premier ministre Dimrangar DADNADJI

Dans Lamyfortain.net

Portrait

Mahamat saleh haroun

  Mahamat SALEH HAROUN 

Cineaste et metteur en scène    

Voir sa biographie

Envoyez-nous vos articles

Caricature de la semaine

moussa-faki1-copie-1.jpg
Le Tchad est prêt militairement pour sauver le peuple malien!!!

Selection musicale de la semaine

 

Figures historiques

Francois tombalbaye tchad

mal-copie-1

Kamougue

gouk.jpg

hh

ndora

Les politiques au Tchad

assemble-nat.jpg

cha Moussa Faki Mahamat kebzabo
nad yor.-copie-1 nagoum
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 14:11

Le ministère de la Fonction publique et du Travail a lancé mardi la deuxième phase du recensement biométrique des agents civils de l'Etat pour les nouveauxfonctionnaires et les anciens qui ont manqué à la première opération, organisée de juin 2011 à mars 2012


"Les agents de l'Etat intégrés à partir de mars 2012 n'ont pas été recensés. Il faut bien qu'on les recense pour qu'ils soient dans le système intégré de gestion de l'Etat et le traitement de leur situation administrative se fera dans ce système-là", a déclaré à Xinhua Toïna Tondjibaye, secrétaire général du ministère de la Fonction publique et du travail. 

Parallèlement à ces opérations de recensement, le ministère de la Fonction publique a lancé la distribution des cartes biométriques aux agents de l'Etat recensés lors de la première phase.

"Tous ceux qui ont été recensés doivent avoir une carte biométrique. L'on a commencé à distribuer cette carte au niveau de la Fonction publique, puis on l'étendra à l'ensemble des ministères et aux provinces", a précisé M. Tondjibaye. "Sur les 69.954 agents payés par la solde, 55.797 agents ont été recensés. Le rapprochement entre les données du recensement et celles de la solde montre que 8.499 agents sont inconnus", a révélé le ministre de la Fonction publique, Mahamat Abali Salah, le 21 mars 2012 en présentant les résultats du premier recensement.

"Grâce aux résultats du recensement biométrique, les finances publiques réalisent une économie annuelle de 11 milliards de nos francs", a-t-il ajouté.

Partager cet article

Repost0

commentaires